actualités développement

Sud-Kivu : l’Unité de valorisation des déchets du Congo combat l’insalubrité publique

88 Views

Les Jeunes Ingénieurs de la Ville  d’Uvira au Sud-Kivu réunis au sein de l’Organisation Unité de Valorisation   des Déchets du Congo sont en guerre contre l’insalubrité publique dans la province du Sud-Kivu. Pour mettre fin à l’insalubrité qui ronge cette Province en général et ses villes en particulier, ces Jeunes licenciés en géologie proposent le recyclage des déchets plastiques pour la fabrication des briques pavées destinées à la construction des trottoirs  modernes.

Selon le Promoteur de cette Organisation l’Ingénieur MUKASANI Benjamin, le recyclage des déchets plastiques mélangés avec d’autres matériaux du sous-sol permet d’avoir des briques pavées de bonne qualité.

«  Nous sommes en train de transformer les déchets plastiques (des sachets, des bouteilles, des bassins et des bidons usés,…) en briques pavées. L’objectif est de lutter contre l’insalubrité dans la Province du Sud-Kivu. Au-delà de la lutte contre l’insalubrité, ce projet se veut également de fournir à la Province des pavées de qualité irréprochable fabriquées localement et promouvoir ainsi la main d’œuvre locale », a affirmé l’Ingénieur MUKASANI Benjamin au micro de la Radio Universitaire. Ce projet est la résultante d’une étude entreprise depuis plusieurs mois par l’Unité de Valorisation des Déchets du Congo sur les plastiques et sur leur éventuelle transformation.

« Depuis plus d’une année nous sommes  engagés dans les recherches sur les plastiques. Comment les accorder une seconde vie. Ainsi, nous avons abouti à leur exploitation pour la fabrication des briques. Lesquelles briques vont contribuer à  la modernisation de nos routes, des nos avenues et surtout de nos trottoirs », a ajouté notre source.

Ingénieur MUKASANI Benjamin appelle ainsi les Autorités provinciales et locales à s’approprier cette initiative en appuyant ces Jeunes. « Cet appui passe par la sollicitation des services de l’Unité de Valorisation des Déchets du Congo et par la mise à profit des atouts que présentent ces Jeunes Congolais ».

Face à l’absence des Poubelles publiques dans la Province du Sud-Kivu, cette technique de valorisation des déchets est une manière de contribuer à la protection de l’environnement. Ceci en luttant contre la pollution des eaux, la dégradation de l’écosystème et la disparition des espèces aquatiques.

Ignace BONANE